PMU : Travaux de millionaires

0 Flares 0 Flares ×

La pub du 18 mai 2012 est une campagne d’ambient marketing pour le PMU. L’appât du gain attire les foules et cela même si les chances de gagner sont quasi inexistantes. Le PMU l’a bien compris et montre clairement ce qui peut changer dans votre vie avec un million d’euros en plus. En optant pour une campagne d’ambient plutôt que de l’affichage, le PMU ajoute une part de réalisme dans son message. Les exemples ici sont bien plus concrets, car « réel », que si le même message était transposé dans une affiche. L’idée pourtant est très simple. Les façades où ont lieu des travaux à Paris affichent ce qui est réalisé, « l’extension de mon dressing », « La construction de ma nouvelle salle de bain », « La construction de la salle de jeux de mes enfants », « L’installation d’une chambre d’amis ». Le message est le suivant, jouer au Quinté+ et tentez de gagner 1 million d’euros chaque jour.

Ambient PMU

Agence de communication : Publicis Conseil, France
Directeur artistique : Benoit Blumberger

Tags from the story
, ,
More from Thomas Kanze

Le blog part en voyage

Et oui le blog ne reprendra malheureusement pas à la rentrée. Je...
Read More

5 Comments

  • Bonjour,

    Je n’aime pas trop l’angle choisi. Effectivement, le message est plus concret notamment en terme d’investissement mais je reste persuadé que vendre du rêve est plus efficace. Je serais curieux de voir les différents résultats (comparatifs) du ROI.

    amicalement

  • Intéressant. Par contre, si les gens regardent une publicité tv qui montre quelqu’un dans une villa/yacht ou ce panneau qui montre juste la rénovation d’une chambre, les personnes prendront le choix qui fait le plus rêver.

  • L’idée n’est pas mal, mais je suis d’accord pour dire que vendre du rêve c’est beaucoup plus efficace pour attirer la foule, je ne dis pas que ce genre de pubs n’est pas efficace, tout au contraire, mais point de vue investissement ils auraient pu mieux faire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *