Amnesty International : La vérité sur Guantanamo

0 Flares 0 Flares ×

La pub du 17 février 2012 est une affiche pour l’ONG Amnesty International. Le but de la campagne est de communiquer autour de la prison de Guantanamo et de dévoiler ce qu’il s’y passe réellement. On en a entendu pendant un moment après les élections d’Obama, mais le sujet est vite passé aux oubliettes. La campagne a donc pour objectif de rafraichir les mémoires et de dénoncer les pratiques inhumaines qui ont lieu. L’idée du visuel est vraiment bonne et le lien entre la prison et les Etats-Unis est bien présent. Une question reste ouverte : est-ce que cela va changer quelque chose ?

Pub Amnesty

Agence de communication : Garbergs, Suède

More from Thomas Kanze

Le blog part en voyage

Et oui le blog ne reprendra malheureusement pas à la rentrée. Je...
Read More

5 Comments

  • Bonne idée ! C’est vrai que l’on en parle plus. Peut être veut on oublier cet endroit sans justice, mais qui rappelle de mauvais souvenirs ? Dans tous les cas l’idée est bonne, mais je trouve le rendu trop clean, trop lisse, trop hygiénique pour parler de Guantanamo.

  • Je ne sais pas si cette campagne va vraiment permettre de secouer les consciences et de changer les choses, mais en tout cas elle est très réussie. Et une chose est sûre, elle aura de l’impact: les Américains n’aiment guère qu’on s’en prennent à leur sacro-saint drapeau!!!

  • En effet, c’est exactement je que je pensais, comme Rogers. Les Américains détestent qu’on détourne leur drapeau, surtout pour une chose aussi dérangeante !

    Mais une fois de plus Amnesty frappe fort avec cette campagne, qui est d’ailleurs très bien trouvée.

  • Comme Rogers et Clément je trouve que cette utilisation du drapeau est une réussite : le symbole est très fort ! Ensuite l’image du prisonnier coupé du monde en rajoute une couche. La photo est très marquante. Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.