Pedestrian Council of Australia : Arrêter cette musique

La pub du 3 mai 2012 est une affiche pour le Pedestrian Council of Australia, une institution australienne en charge des piétons et de leur sécurité. Cette campagne ne va pas plaire à tous. Sécurité des piétons rime souvent avec sang et images gores. Ici, les visuels ne sont pas trop gore, mais le message est fort et clair. Est-ce la meilleure méthode pour sensibiliser le public, je ne pense pas, mais ces affiches ont le mérite d’avoir des images liées à la signature. Il ne s’agit pas simplement de nous montrer des piétons victimes d’un accident, mais de nous indiquer la cause de cet accident. La prochaine fois que vous écoutez de la musique, baissez un peu le son.

Pub Pedestrian CouncilPub Pedestrian Council : musiquePub Pedestrian Council : fille

Agence de communication : DDB, Australie
Directeur de la création : Mark Harricks
Directeur artistique : Adam Ledbury

More from Thomas Kanze
Volkswagen SpaceCross : Oh la belle cascade !
La pub du 22 janvier 2014 est une affiche pour Volkswagen, pour...
Read More
Join the Conversation

6 Comments

  1. says: Marie@caf 13

    En effet, plutôt très parlantes ces affiches ! Au début je pensais que c’était simplement pour notre santé propre et que ces affiches transmettez le message de préserver notre ouïe en évitant d’écouter la musique trop fort.
    Je n’aurais pas pensé à ça. Mais bon, c’est effectivement un problème aussi…

  2. says: Marc

    Je suis tout à fait d’accord avec @Marie : Au premier regard, on pense qu’il ne faut pas écouter la musique avec un volume trop élevé. Après la lecture du billet, on comprend le danger des MP3 pour les piétons.

    Belle campagne de sensibilisation.

  3. Le pire c’est que j’ai failli renverser une jeune fille qui était avec son téléphone portable en train d’envoyer des SMS, avec son balladeur sur les oreilles. Elle à traversée la route sans même réaliser qu’elle avait quitté le trottoir, une belle frayeur ce jour là !!!

Leave a comment
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *